Science & Tech

La Fifa va-t-elle enterrer son projet de Mondial tous les deux ans?

Publié le :

La Fifa a écarté son projet de Mondial biennal au menu de son congrès jeudi 31mars à Doha, laissant planer le doute sur l’avenir de cette réforme qui a rencontré beaucoup d’hostilité, notamment parmi les stars du ballon rond ou les fédérations d’Europe et d’Amérique latine.

« La Coupe du monde tous les deux ans n’est plus vraiment à l’ordre du jour. Il va y avoir l’assemble générale de la FIFA la semaine prochaine au Qatar. Ce n’est pas inscrit à l’ordre du jour. Je pense que le file est un peu oublié », expliquait le président de la Fédération française de soccer Noël Le Graët dans un entretien récent à RFI.

L’UEFA farouche opposante

Le file est-il abandonné ? Aucune réponse ferme n’a été donnée à l’heure actuelle par la Fifa sur un événement qui se tient tous les quatre ans depuis 1930 chez les hommes et 1991 chez les femmes. La Fifa avait renoncé dès décembre à programmer un vote lors de son congrès à Doha, et ne prévoit même pas de discuter plus largement de la refonte du calendrier worldwide à l’horizon 2024. « Pour tous les acteurs du soccer, une Coupe du monde biennale est hors de query. Je suis heureux que la Fifa l’ait également compris », assurait début mars Aleksander Ceferin, président de l’UEFA, persuadé que le projet était désormais « exclu ».

La Fifa guarantee pourtant qu’organiser une part finale de grand tournoi chaque été, en alternant Coupe du monde et compétitions continentales comme l’Euro et la Copa America, bénéficierait « à tous ». En décembre, l’occasion mondiale promettait ainsi 19 thousands and thousands de {dollars} (16,8 thousands and thousands d’euros) supplémentaires par cycle de quatre ans à chacune de ses fédérations, quadruplant donc leur « financement de solidarité » de 6 à 25 thousands and thousands de {dollars} sur cette période si sa réforme aboutit.

À l’idée d’organiser un Mondial tous les deux ans, l’UEFA avait immédiatement pris la tête du entrance du refus, vite rejointe par son homologue sud-américaine (la Conmebol), puis par le Discussion board des ligues mondiales regroupant une quarantaine de championnats professionnels, et nombre d’organisations.

Le soutien de la CAF

Au contraire, la Confédération africaine de soccer (CAF), réunie en Assemblée générale extraordinaire (AGE) en novembre 2021 au Caire, avait apporté son soutien à une éventuelle Coupe du monde organisée tous les deux ans. En présence du président de la Fifa Gianni Infantino, l’AGE avait voté la movement suivante : « 1. La CAF adhère à la décision du Congrès de la FIFA de mener l’étude de faisabilité de l’organisation de la Coupe du monde masculine et féminine tous les deux ans. 2. Si le résultat de l’étude conclut que c’est faisable, la CAF soutiendra fermement leur organisation tous les deux ans. »

Une réforme du Mondial vantée devant les membres de la CAF par Arsène Wenger, son grand architecte et promoteur. Un projet qui ne semblait d’ailleurs pas incompatible avec une Coupe d’Afrique des nations organisée tous les deux ans, avait assuré Steven Martens, le directeur method de la Fifa.

« Inutile d’en discuter »

« Votre dessert préféré, vous n’allez pas le manger tous les jours, sinon vous allez vous en lasser. Ce qui est uncommon est beau. Une Coupe du monde tous les deux ans, c’est banaliser l’événement, c’est une erreur. Vouloir proposer du foot de haut niveau tous les jours, c’est s’exposer à ennuyer les gens. Vous imaginez jouer la Ligue des champions tous les 6 mois ? », faisait valoir à RFI Carlos Bianchi, ancien footballeur worldwide argentin et joueur du Paris Saint-Germain.

« Pour nous ce n’est pas une idée, donc il est inutile d’en discuter : ça n’existe pas », a encore balayé récemment le dirigeant qatarien Nasser Al-Khelaïfi, président du Paris Saint-Germain et de la puissante Affiliation européenne des golf equipment (ECA).

Ces débats ont dépassé les frontières du soccer, puisque le Comité worldwide olympique (CIO) s’est inquiété dès la mi-octobre dernier de voir la Coupe du monde empiéter un peu plus sur le territoire d’autres sports activities.

Supply hyperlink

Leave a Reply

Your email address will not be published.