Science & Tech

le FMI approuve une aide de 44 milliards de dollars

Publié le :

Le conseil d’administration du Fonds monétaire worldwide (FMI) a approuvé vendredi 25 mars un programme d’aide en faveur de l’Argentine de 44 milliards de dollars avec un décaissement immédiat de 9,65 milliards, a annoncé l’establishment dans un communiqué.

Le plan d’aide, d’une durée de 30 mois, accordé au titre de « mécanisme élargi de crédit » du FMI, doit permettre à l’Argentine de « renforcer la viabilité de la dette, de lutter contre l’inflation élevée, d’augmenter les réserves, de combler les lacunes sociales du pays », a-t-elle annoncé.

« Alors qu’une reprise économique et de l’emploi est en cours, l’Argentine proceed de faire face à des défis économiques et sociaux exceptionnels », a souligné la directrice générale du FMI Kristalina Georgieva, citant « un revenu par habitant déprimé, des niveaux de pauvreté élevés, une inflation élevée persistante, un lourd fardeau de la dette et de faibles réserves extérieures ».

Elle estime que, dans ce contexte, le programme économique qui a été élaboré par le gouvernement argentin et qui est soutenu par le Fonds, « fixe des objectifs pragmatiques et réalistes, ainsi que des politiques crédibles pour renforcer la stabilité macroéconomique ».

Un programme à recalibrer à trigger de la guerre en Ukraine

Le Congrès argentin avait donné son aval la semaine dernière à ce montant de prêt. Il n’avait en revanche pas voté sur les politiques macroéconomiques elles-mêmes. « Un consensus politique et social fort est essentiel pour soutenir la mise en œuvre du programme de réformes », a ajouté Mme Georgieva.

Elle rappelle que le programme approuvé par le FMI consiste à assainir le finances et soutenir la croissance, ce qui permettra de renforcer la viabilité de la dette et de maîtriser « une inflation persistante et élevée ». Mais elle relève aussi les risques « exceptionnellement élevés » pour le programme alors que les retombées de la guerre en Ukraine se matérialisent déjà.

« Dans ce contexte, un recalibrage précoce du programme, y compris l’identification et l’adoption de mesures appropriées, au besoin, sera essentiel pour atteindre les objectifs du programme », a-t-elle noté.

►À lire aussi : Reportage – Argentine: la session populaire proceed contre le paiement de la dette au FMI

(Avec AFP)

Supply hyperlink

Leave a Reply

Your email address will not be published.