Science & Tech

Philippe Poutou enchaîne les meetings à défaut de place dans les médias

Publié le :

Parmi ceux que l’on surnomme « les petits candidats » de la présidentielle française, se trouve Philippe Poutou. Mais celui qui représente le Nouveau parti anticapitaliste (NPA) ne compte pas se laisser mettre de côté dans la bataille pour l’Élysée. À défaut d’une exposition médiatique dont il s’estime privé, le candidat de la gauche révolutionnaire enchaîne les meetings, comme le mardi 15 mars à Lille.

Avec notre envoyé spécial à Lille,

Petit problème de micro pour Philippe Poutou, mais grand sourire pour le candidat du NPA. Devant une salle comble, il savoure le fait de pouvoir mener sa troisième campagne présidentielle, après avoir obtenu de haute lutte les parrainages d’élus nécessaires : « On a le sentiment qu’on a réalisé un exploit, parce qu’en fait, on rentre dans une sorte de campagne où on n’est pas invité… ».

Injustice

Un sentiment d’intrusion renforcée par le fait que Philippe Poutou n’a pas été invité à la première grande émission télévisée consacrée à la présidentielle. Dans l’help, Lola, dénonce une injustice : « C’est quand même dommage, parce qu’au ultimate, c’est une partie de la inhabitants qu’on refuse de laisser s’exprimer et je pense que là, en temps de guerre, de Covid-19, il y a besoin de laisser les gens s’exprimer ».

Et le discours révolté du candidat anticapitaliste séduit les jeunes gens venus l’écouter. Même si Tristan hésite encore avec Jean-Luc Mélenchon, mieux placé dans les sondages   « C’est vrai qu’il y a cette notion de vote utile. En tant qu’étudiant, on se dit : “est-ce que je peux vraiment m’en sortir avec cinq ans de plus sous Macron ?“. Mais, évidemment que l’idéal ce serait Poutou ».

Le changement par la révolution

Un dilemme dont est bien conscient Philippe Poutou, mais qu’il repousse : « C’est pour cela qu’on n’est pas d’accord avec Mélenchon. Quand il dit “votez pour moi, vous allez voir ce que je vais faire derrière“. Et bien, non, ne fais pas malin, parce que tu ne feras rien derrière, parce qu’il y a des forces politiques et sociales qui sont beaucoup plus fortes. »

Seule answer pour le candidat du NPA : le changement par la révolution dont sa campagne même à bas bruit est la première étape.

À écouter aussi : Philippe Poutou: «les interventions militaires n’ont jamais permis d’aider les peuples»

Douze candidats sont en lice pour l'élection présidentielle française 2022.
Douze candidats sont en lice pour l’élection présidentielle française 2022. © Studio graphique FMM

Supply hyperlink

Leave a Reply

Your email address will not be published.