Science & Tech

visite surprise et discours symbolique du président polonais à Kiev

Publié le :

Visite surprise du président polonais à Kiev, ce dimanche 22 mai. Andrzej Duda a rencontré Volodymyr Zelensky et s’est exprimé devant le Parlement ukrainien. Un discours symbolique au cours duquel il a rappelé le soutien de Varsovie à l’Ukraine et le rapprochement historique entre les deux nations.

Avec notre correspondant à Varsovie, Damien Simonart

C’est un nouveau signe de l’engagement de la Pologne en faveur de l’Ukraine. Le président polonais était à Kiev, ce dimanche. Une visite surprise annoncée la nuit dernière.

Andrzej Duda a rencontré Volodymyr Zelenski dans la matinée, puis s’est exprimé dans l’après-midi devant le Parlement ukrainien.

C’était la première fois, depuis le début de l’invasion russe le 24 février dernier, qu’un dirigeant étranger prononçait en personne un discours devant les députés dans la capitale du pays.

 

« L’Ukraine a besoin de notre signal »

« L’Ukraine n’est pas encore morte ! », a lancé Andrzej Duda, en ukrainien, dès le début de son intervention sous les applaudissements des parlementaires. C’est le début de l’hymne national d’Ukraine.

Certains prévoyaient que Kiev tomberait en trois jours. Mais elle n’est pas tombée ni en trois jours, ni en 33 jours, ni en 83 jours. Parce qu’elle ne tombera pas, elle ne tombera pas ! Je n’ai aucun doute là-dessus.

Pendant trente minutes, il a martelé que seule l’Ukraine avait le droit de décider de son futur. Il a regretté également que « des voix se soient élevées récemment en Europe pour demander que l’Ukraine accepte certaines demandes de Poutine ».

Car le président ukrainien milite activement pour l’adhésion de l’Ukraine à l’Union européenne.

Aujourd’hui, l’Ukraine a besoin de notre signal que la porte de l’Europe est ouverte. La décision de donner à l’Ukraine le statut de candidat à l’UE dès le Conseil des 23 et 24 juin a une signification très importante sur les plans psychologique et politique.

 

Un palier historique entre les deux pays

C’était la troisième visite du président Andrzej Duda à Kiev cette année. La première avait eu lieu le 23 février, à la veille du début de la guerre. La deuxième en avril. Le président polonais était alors accompagné par ses homologues baltes ; ils s’étaient notamment rendu à Boutcha, pour constater les conséquences de l’agression russe.

Les relations entre les deux pays, parfois tendues depuis 1945, se sont considérablement réchauffées depuis que la Pologne monte sur tous les fronts diplomatiques pour défendre l’Ukraine. Plus de trois millions d’Ukrainiens ont trouvé refuge en Pologne, depuis fin février.

►À relire : Gazprom cesse de livrer son gaz à la Pologne et à la Bulgarie

Les relations connaissent désormais, avec ce discours devant les députés, un tournant historique. Avant même le passage de M. Duda au Parlement de Kiev, des observateurs polonais espéraient que ce moment pourrait amorcer une alliance politique nouvelle, en Europe de l’Est.

© RFI

Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.